12 oct. 2016

Bilan de rentrée

Nous approchons de la fin de la première période, l'heure est venue de faire un petit bilan comme je l'avais fait l'an dernier pour la première rentrée de Camille... et la mienne! Ça avait été une vraie catastrophe l'an dernier: un déménagement, une classe de CE1 pour moi et l'entrée en PS pour mon fiston + une grosse remise en question pour l'homme dans sa boite. La belle équation pour une super crise de nerf. 

Cette année, c'est très différent. 


Ulysse - 3 mois - la vie avec maman.

Pour moi, la rentrée est douce puisque je passe mes journées avec Ulysse ( 3 mois dans 2 jours le petit chou ). Ce bébé me comble de bonheur, il sourit, il observe, il râle peu, il pleure vraiment rarement, il n'a pas de problèmes digestifs, il tête super bien, il commence à allonger ses nuits 6/7 heures de vrai dodo. Je le couche vers 21 heures. Ulysse est vraiment de bonne composition, il m'apaise, me redonne le sourire quand je m'agace, quand j'angoisse pour telle ou telle raison. Mon Ulysse, mon étoile, mon feu d'artifice. Nous avons notre sortie de la semaine le mardi: le bébé signe, on se régale.










Camille - 4 ans - MS

Mon grand a fait sa rentrée en Moyenne Section. Une rentrée bien plus paisible que celle de PS. Pas de soucis particulier pour le moment, "il a grandi" me disent les maîtresses (deux maîtresses), il devient sage...! Bon, c'est un petit garçon vif et énergique, parfois... désobéissant. Il papillonne, il rêve (il fait surtout semblant de ne pas entendre!). Il a des copains, il ramasse des cailloux et il remplit ses poches de pantalons, il écrit son prénom: CA MI LLE (que d'émotion la première fois que je l'ai vu écrire !). C'est un champion sur sa trottinette, il aime escalader les structures, il saute, il court. J'aurais pu l'appeler BIP BIP! 

En cette fin de période, il est vraiment épuisé, fatigué, crevé... Quand je pense combien il était dur de le coucher l'an dernier, les heures à remonter, à lire des histoires, à crier du bas des escaliers ( TU DORS MAINTENANT! - la mère qui craque lol). On était parfois encore en train de lutter à 22 heures. Cette année, c'est dodo à 20H30 presque tapante: il tombe de sommeil après une ou deux histoires. D'ailleurs, la fatigue accumulée le transforme en démon du soir. Il peut parfois hurler, crier, pleurer, chouiner, râler toute la soirée: de la sortie de la garderie au coucher. Entre deux crises, il râââââle incessamment, c'est assez insupportable. Sa petite voix aiguë que j'aime tant la plupart du temps, cette petite voix qui me raconte des histoires incroyables, qui m'expliquent, qui me dit des mots doux... cette voix se transforme en longue lamentation, et la mère bienveillante et patiente qui sommeille en moi disparaît pour de bon. 


La rentrée de MS


Il aime regarder Pat Patrouille, ce dessin-animé de chiens sauveteurs (policier, pompier...) et nous réclame très... trop souvent de regarder des dessins-animés. Nous avons vraiment changé nos habitudes de ce côté-là aussi. Je crois que nous n'avions pas vraiment conscience à quel point ça pouvait être délétère pour son cerveau, on y fait beaucoup plus attention maintenant. Pour l'aider à se calmer, à se concentrer, à faire autre chose tout simplement et à réduire les colères. 


Babygym - premier cours
Cette rentrée pour lui c'est aussi le début de sa première activité sportive extra-scolaire: la babygym!
Tous les samedis matins, de 10H30 à 11H15, il évolue comme un petit gymnaste sur les parcours moteurs mis à disposition: poutres, barres, trampolines, cheval, gros matelas... Très à l'aise, totalement dans son élément. Il déborde d'énergie comme toujours et son sourire ne le quitte pas pendant cette activité. C'est son moment avec papa. Il n'a peur de rien, il s'élance, il court, il... commence à écouter les consignes lol. C'est sa petite fragilité, l'écoute. Quand la dame dit: " stop, on s'arrête et on va tous dans la zone bleue! " c'est souvent le dernier qui y arrive et à qui il faut répéter: " EH OH, CAMILLE!!!!" 

Bref, toujours de la joie INTENSE et des colères INTENSES. C'est son côté 100% enfant, 100% vrai, 100% Camille.


Et moi?

De mon côté, je me suis mis énormément de pression avec lui justement. Nous avons été souvent en conflits récemment, surtout sur les moments des repas (tension palpable! lol). Beaucoup de mes principes ont volé en éclats après la naissance du deuxième. Parfois, j'ai juste envie de pousser une bonne gueulante pour le faire obéir, oui, oui... tout ça, c'est bien à l'opposée de ce à quoi j'aspire. Ça m'angoisse, ça me stresse, j'en fais des insomnies. Entre ça et la reprise du travail, mon allaitement qui risque d'être contrarié, je me sens au top du stress. 

Ma grande grande fierté, cet allaitement! 3 mois déjà! Je n'en reviens pas. C'est un vrai bonheur de le faire et c'est tellement pratique! Ce sont aussi des moments de complicité très forts avec Ulysse, on se parle, on se câline.

Je reprends le travail dans moins d'un mois, à la rentrée de novembre. Je serai remplaçante brigade REP+ dans 5 circonscriptions à environ 20/30 minutes de chez moi. Chaque semaine, je verrai le fonctionnement d'une classe différente, de la TPS au CM2. Je me sens toute bizarre de reprendre, parfois excitée et enthousiaste, et d'autres fois en panique et déprimée de laisser mon bébé.


Et pour terminer sur une note un peu plus positive car dans l'ensemble, ça va plutôt bien. La rentrée de l'homme!

Tout se passe au mieux pour lui - il a enfin crée son entreprise, il bosse pour plusieurs clients, toujours dans les jeux vidéos. Deux gros projets s'offrent à lui et il prendra une décision bientôt. Dans les deux cas, nous nous voyons encore en France pour quelques années. L'étranger n'est que partie remise.


Demain, nous aurons la visite de ma famille pour fêter les 4 ans de Camille. J'ai hâte de les voir! Je me languis de passer ces moments-là avec eux!

A bientôt
Sophia